Ressources professionnelles

Point complet sur la situation sanitaire

En-tête masque - Capture d'écran de l'affiche pour le port du masque

[Mise à jour 15/09/2021]

[Mise à jour 15/09/2021]

Mise à jour de la FAQ : FAQ mise en oeuvre du passe sanitaire


[Mise à jour 19/08/2021]

Suite à de nombreuses questions de la part des bibliothécaires du réseau sur la mise en place du passe sanitaire, nous avons réalisé un document de synthèse que vous pouvez télécharger ci-dessous ou en bas de page :


[Mise à jour 12/08/2021]

Mise en place du pass sanitaire en bibliothèque

La parution du Décret n° 2021-1059 du 7 août 2021 précise les modalités de mise en œuvre du passe sanitaire.

Le passe sanitaire est désormais requis dans les bibliothèques (ERP — Etablissements Recevant du Public — de type S), sauf dans quelques très rares exceptions d’institutions nationales et bibliothèques universitaires, en complément des consignes spécifiques des collectivités, communes et intercommunalités.

Dans le contexte de bâtiments mixtes (école de musique, crèche, etc.), chaque bibliothèque, en lien avec sa collectivité, doit vérifier sa catégorie d’ERP.

Le seuil de jauge de 50 personnes disparaît.

Public concernés

  • dès le 9 août : toutes les personnes majeures ;
  • dès le 30 août : agents d’entretien et personnels d’entreprises qui interviennent pendant les plages de service public ;
  • dès le 1er octobre : toutes les personnes de plus de 12 ans ;
  • lors d’événements grand public : artistes, public et bibliothécaires.

ℹ️ Le passe sanitaire ne s’applique pas aux enseignants, assistantes maternelles et accompagnateurs lors des accueils de classe ou heures du conte si ceux-ci sont organisés en dehors des heures de service public.

Sur les 6 sites de la Bibliothèque d’Alsace

Les équipes de la Bibliothèque d’Alsace accueillant du public sur les sites d’Altkirch, Villé et Sarre-Union vérifient les passes sanitaires dès le mercredi 11 août.

Les bénévoles et professionnels du réseau ne sont pas soumis à cette vérification dans les plages d’accueil qui leur sont dédiées.

⚠️ Les personnes accompagnatrices (enfants ou conjoints, non assimilés à des professionnels) ne peuvent pas entrer dans la bibliothèque lors des rendez-vous.

⚠️ Cette exemption n’est pas valable si vous vous rendez sur les sites de Villé, Altkirch ou Sarre-Union pendant les heures de service public.

L’accès aux formations de la Bibliothèque d’Alsace n’est pas soumis au passe sanitaire.

Les rencontres de territoire programmées pour le 23 septembre 2021 constituent des réunions de travail non soumises au passe sanitaire.

Cadre légal        

La mise en œuvre du passe sanitaire dans les bibliothèques du réseau relève du cadre légal :

  • les collectivités sont soumis aux contrôles, potentiellement, par la gendarmerie ;
  • les collectivités peuvent prendre des décisions spécifiques dès le 30 août : délai maximal de vaccination pour les agents accueillant du public, principe d’organisation de ce service public, sanctions et mesures éventuelles en cas de non-respect réglementaire par les agents recevant du public, etc.
  • les collectivités peuvent habiliter des bénévoles à vérifier les passes sanitaires

Mise en œuvre en bibliothèque

La vérification des passes sanitaires se fait avec l'application TousAntiCovid Verif ; consultez nos tutoriels :

(A retrouver également au bas de cette page.)

Les collectivités ont obligation d’arrêter la liste nominative des agents ou personnes habilités à vérifier le passe sanitaire. Il est conseillé que cette liste soit constituée de l’ensemble de l’équipe de la bibliothèque afin d’assurer la continuité de service et une souplesse de fonctionnement. Le planning d’accueil peut faire fonction de registre des personnes habilitées : dans un premier temps, identifier nommément les personnes présentes à l’accueil.

Il est conseillé d’éviter que la vérification du passe sanitaire ne repose que sur une seule personne et que cette tâche puisse être, autant que possible, répartie sur l’ensemble de l’équipe.

Quelques bonnes nouvelles néanmoins :

  • la mise en œuvre du passe amène à supprimer de fait :
    • les limites de jauge dans les espaces,
    • la fin de sens de circulation,
  • le mobilier tissu peut être réinstallé dans les espaces.

Port du masque et service de drive

Le maintien du port du masque pour le public ayant le passe sanitaire peut faire l’objet de décisions locales.

La Bibliothèque d’Alsace n’est pas favorable à la mise en œuvre de solutions de drive ayant comme objectif implicite de ne pas se soumettre au pass sanitaire ; mais les collectivités peuvent être sensible à d’autres arguments.

Plus d’infos

Consulter en particulier le cadre général des activités.

Pour les employeurs et les agents de la Fonction publique.

L’équipe de la Bibliothèque d’Alsace, en particulier vos bibliothécaires référents ou responsables de territoire, reste à votre écoute. Cette situation peut être vécue diversement. Les premiers jours de mise en œuvre se passent à priori sans problèmes majeurs.

Les problématiques liées aux bibliothèques animées par des bénévoles ont été relayées fortement par la Collectivité européenne d’Alsace auprès de la Ministre de la Culture et l’Association des Départements de France. Des réunions avec le Ministère de la culture permettront de sensibiliser sur les réalités locales.


[Mise à jour 29/07/2021]

COVID et accueil des publics

Si la jauge COVID est INFERIEURE A 50 PERSONNES, le port du masque, la désinfection des mains et le respect des distances physiques continuent à s’appliquer. Cette situation est celle de la plupart des bibliothèques du réseau alsacien de lecture publique.

Le passe sanitaire est obligatoire pour accéder aux bibliothèques ayant une jauge COVID de 50 personnes et plus (personnel non compris). Dans ce cas, l’équipe contrôle le passe sanitaire avant l’accès aux locaux.

Dans tous les cas, la jauge est à afficher à l’entrée de la bibliothèque et à vérifier. Les informations à jour sont sur https://www.biblio-covid.fr/.

La FAQ du ministère de la Culture est aussi à consulter.


[Mise à jour 01/07/2021]

L’évolution du déconfinement, pour son étape du 30 juin, vient de faire l’objet d’un décret : décret n° 2021-850 du 29 juin 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire.

Mesures générales

  • Mesures de distanciation (article 1er) : maintien de la distanciation de deux mètres en l’absence de port du masque, sauf dans les lieux ou événements couverts par le passe sanitaire
  • Rassemblements (article 3) : suppression de l’interdiction de principe des rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public.
    • Maintien d’une obligation déclarative spécifique pour les organisateurs de manifestations sur la voie publique, qui doivent préciser, dans leur déclaration, les mesures qu’ils mettent en œuvre le respect des dispositions de l’article 1er. Extension de cette obligation à l’ensemble des cortèges, défilés et rassemblements soumis à déclaration, qui sont désormais autorisés. Cette obligation n’est néanmoins pas applicable aux sorties sur la voie publique conformes aux usages locaux.
    • Maintien d’une habilitation permettant au préfet d’interdire les rassemblements lorsque les circonstances locales l’exigent (à l’exception des manifestations revendicatives)
  • Couvre-feu (article 4) : fin des mesures de couvre-feu

Etablissements et activités

  • Réglementation de l’ouverture des ERP (articles 29 et 30) : maintien des dispositions qui permettent notamment aux préfets de fermer des ERP ou des catégories d’ERP, d’en réglementer l’accès, ou encore d’interdire certaines activités
  • Établissements culturels et de loisir (P, L, CTS, S et Y)
    • Autres établissements (dont les bibliothèques, classées S) : suppression des restrictions. Comme pour les ERP X et PA, les concerts debout sont autorisés dans les établissements de type L et CTS, avec une jauge fixée à 75 % de la capacité d’accueil des établissements.

[Mise à jour 17/05/2021]

Déconfinement à partir du 19 mai

Retrouvez l'infographie ci-dessous et les informations détaillées sur le site Biblio-Covid.

Protocole _Biblis _2021_05_12


[Mise à jour 08/04/2021]

Ouverture des bibliothèques, maintien des navettes et des échanges

Suite aux annonces gouvernementales du mercredi 31 mars, les bibliothèques peuvent rester ouvertes aux publics (couvre-feu à 19h), avec maintien de mesures sanitaires adaptées, à retrouver sur https://www.biblio-covid.fr/.

Le ministère de la Culture devrait préciser vendredi soir les modalités liées notamment à l’action culturelle et aux accueils de groupes.

La Bibliothèque d’Alsace maintient la circulation des navettes de réservations et les échanges de documents selon le calendrier prévu.

Merci de nous prévenir dès que possible si votre équipe préfère annuler un échange prévu.

Circulation des bibliothécaires

Bibliothécaires bénévoles ou salarié·e·s, pour circuler jusqu’à votre site préféré de la Bibliothèque d’Alsace, munissez-vous d’une attestation de votre collectivité autorisant la circulation pour les activités liées à votre mission de service public :

  • échanges documentaires,
  • gestion des réservations,
  • déplacements en librairie,

Et complétez l’attestation de déplacement dérogatoire 6h-19h sur https://media.interieur.gouv.fr/attestation-deplacement-derogatoire-covid-19/ en cochant la case "Activité professionnelle, enseignement et formation, mission d'intérêt général" :

Attestation

L’équipe de la Bibliothèque d’Alsace reste à votre disposition pour tout complément d’information.


[Mise à jour 25/03/2021]

Le décret n° 2021-296 du 19 mars 2021 est paru. Il établit un couvre-feu de 19h à 6h et permet l’ouverture des bibliothèques.

En résumé, pour les bibliothèques du réseau départemental :

  • vous pouvez ouvrir et accueillir du public (avec application des gestes barrière) ;
  • le couvre-feu s’applique de 19h à 6h, mais les préfectures de département comme les collectivités ont toujours la possibilité de limiter les horaires et/ou services.

Retrouvez tous les détails sur le site Biblio-Covid.


[Mise à jour 11/01/2021]

En raison de l'évolution défavorable du contexte sanitaire, et dans l'objectif de préserver la santé de chacune et chacun, la Bibliothèque d'Alsace adapte son activité.

Ces adaptations concernent l'offre de formation, et la circulation des outils de médiation.

Ainsi, les formations continueront pour la plupart selon des modalités adaptées - à distance. D’autres seront reportées. Nous vous invitons à suivre ces actualités sur les pages dédiées :

Ces informations seront également mises en avant sur notre page Facebook.

De même, la circulation des outils de médiation est interrompue - ces outils ayant été construits pour animer des temps collectifs, pendant lesquels les mesures de distanciation sociale ne peuvent pas être respectées.

Ces adaptations sont en vigueur jusqu'à nouvel ordre.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé-e-s à des évolutions.


[Mise à jour du 03/12/2020]

Suite aux annonces du Président, les bibliothèques peuvent rouvrir à partir du samedi 28 novembre 2020. Comme la réouverture a lieu en période de confinement, des mesures sanitaires strictes s'imposent. Retrouvez toutes ces informations sur le site Biblio-Covid.

La BDBR réactive ses services de prêts et de Navette pour les bibliothèques.

Ce qu'il faut retenir

Des jauges s'appliquent à toutes les bibliothèques sans exception, quelle que soit leur taille :

  • pour les espaces en libre accès : 8m2/personne
  • pour les espaces avec places assises : 1,5m de distance entre deux places

Les bibliothèques doivent mettre en place un système d'horodotage ou de réservations pour les salles d'études, de réunion, de formation ou d'accès aux postes informatiques.

Pour tous les établissements de plus de 400m2, un agent doit contrôler l'entrée de la bibliothèque afin de s'assurer du respect de la jauge, du lavage des mains (fourniture de gel hydroalcoolique) et du port du masque.

Poursuite des mesures déjà mises en place :

  • sens de circulation unique lorsque la configuration des lieux le permet
  • dispositifs pour lutter contre les points de regroupements (bandes au sol, plexiglas, etc.)

Port du masque obligatoire dès 11 ans (et non 6 ans comme précédemment).

Un nettoyage renforcé : aération, nettoyage et désinfection des surfaces de manière régulière.

Maintien de la mise en quarantaine ou de la désinfection des documents revenant du prêt à domicile.

Les accueils de classes sont possibles en limitant le brassage d'enfants de groupes différents.

Les accueils de groupe et animations sont possibles avec des groupes de 6 personnes maximum et en gérant les flux pour éviter tout brassage entre des groupes différents.

Le portage à domicile est possible.

Reouverture _decret _v2


[Mise à jour du 03/11/2020]

Le retour au confinement a été acté depuis début novembre. Voici les premiers éléments de réponse aux questions que vous devez vous poser. Ces informations se trouvent toujours sur le site Biblio-Covid.

Premières recommandations

  • retour à la phase 1 du vademecum des associations professionnelles en lien avec le Ministère de la Culture (lien de téléchargement à droite). Initialement prévu pour le déconfinement, ce document s’envisage aussi comme un repère en cas de nouveau reconfinement ;

2020 Infographie Étape Déconfinement

  • bénévolat : c'est une activité librement choisie quelle que soit la situation sanitaire ; le dialogue au sein des équipes et avec les mairies et intercommunalités est essentiel ;
  • fermeture des quatre sites de la BDBR (Betschdorf, Sarre-Union, Truchtersheim, Villé) au public, conformément au décret indiquant la fermeture des établissements recevant du public (ERP) ;
  • accueil téléphonique assuré sur tous les sites, ainsi qu'une continuité de service minimale (livraison par des fournisseurs, maintenance des bâtiments, etc.) ;
  • annulation des échanges documentaires prévus et des tournées navette : nous travaillons sur le planning d’accueil 2021 ; les bibliothèques dont les prêts sont déprogrammés seront prioritaires pour les rendez-vous 2021 ;
  • annulation des formations.

Drive et portage à domicile

La Ministre de la Culture autorise les services de drive. C’est un service très dégradé et insatisfaisant mais qui combine accès de base à une offre culturelle et sécurité sanitaire. La BDBR teste sur ses sites de Villé et Sarre-Union une formule "Biblio select" de sélections "prêtes à emporter" en plus des réservations catalogues, réservée aux usagères et usagers direct·e·s afin d'éviter de discriminer les publics non familiers avec la recherche catalogue.

Le portage à domicile est autorisé par le Ministère de la Culture. Cependant, la position de la BDBR et des bibliothèques départementales est très circonspecte sur ce point : nous déconseillons fortement le portage à domicile.

Le décret n° 2020-1331 du 2 novembre 2020 modifiant le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire paru hier à l’initiative des associations professionnelles prend en compte le retrait des documents réservés et le portage à domicile.

Le 3° de l'article 34 est complété par les mots : "ainsi que pour le retrait et la restitution de documents réservés". Le 5° du I de l'article 45 est complété par les mots : "sauf pour le retrait et la restitution de documents réservés". Les bibliothèques de lecture publique comme universitaires sont explicitement autorisées à pratiquer une activité de retrait/retour de documents. Le motif de déplacement à utiliser par les usagers dans l'attestation est celui visant le retrait des commandes (y compris pour les retours).

Pour le portage à domicile : "Art. 4-1. - I. - Dans les cas où le lieu d'exercice de l'activité professionnelle est le domicile du client, les déplacements mentionnés au a du 1° du I de l'article 4 sont autorisés : (...) 3° Pour toutes les autres activités, notamment les activités mentionnées aux 2° à 8° du I de l'article 4 et les activités qui s'exercent nécessairement au domicile des clients, sans restriction.".

Nous attirons votre attention sur l'enjeu de maintenir la pratique des mise en quarantaine de documents, ainsi que toute les recommandations de gestes barrière, distanciation, lavage de mains et aération régulière des locaux, y compris en cas de travail sur place d’une équipe minimale.

Offres en ligne

L'équipe de la BDBR reste mobilisée plus que jamais dans l’état d’esprit de vous proposer des contenus qualitatifs en ligne.

Nous vous informons avec grand plaisir d'un accès prolongé jusqu'au 1er décembre à certains spectacles du festival VOOLP en ligne, notamment sur la chaîne YouTube du festival. Profitez-en, partagez, visionnez, il y a des pépites !

D'autre part, la Médiathèque Numérique 67 représente une solution intéressante de continuité de service pour les usagers, à relayer. Vos bibliothécaires référents sont à l’écoute de tout besoin d’accompagnement pratique.


[Mise à jour du 14/09/2020]

Une reprise sous surveillance

Nos services ont repris dans le cadre contraint lié à la situation sanitaire (prêts de supports d’animation, navettes, etc). La fonction de conseil est bien entendu à l’œuvre et des visites thématiques peuvent reprendre dans vos bibliothèques en fonction de vos besoins spécifiques (accompagnement au réaménagement, prise de poste, projets de déménagement, etc). Nous nous réjouissons également du maintien dans un format sécurisé et innovant du festival VOOLP. « L’incroyable programme » est à télécharger ici : /bdbr/nos-projets/festival-vos-oreilles-ont-parole/

Ces retrouvailles sont un plaisir que les contraintes sanitaires rendent plus intense. Nous rappelons la ressource que représente le site http://www.biblio-covid.fr/ qui sera réactualisé prochainement avec une mise à jour des consignes dédiées aux bibliothèques en coproduction Ministère de la Culture et les associations professionnelles.

Le pilotage de la pandémie est aujourd’hui déconcentré au niveau des Préfectures. Il appartient aux élus de vos communes de se tenir informés des préconisations édictées par Madame la Préfète du Bas-Rhin.

Notre département étant classé rouge, Madame la Préfète peut décider — à tout moment — de la fermeture de nombreux services, dont les bibliothèques publiques.

Le cadre réglementaire qui peut être transmis à vos élus : décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 modifié prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de COVID-19.

Quelles mesures sanitaires en bibliothèque ?

Il nous semble utile de rappeler les mesures sanitaires et des points de vigilance au quotidien et dans vos relations à la BDBR et à l’ensemble des équipes des quatre sites, en espérant que ces informations vous apportent un complément utile pour la réouverture des bibliothèques, dans le contexte toujours trouble et mouvant qui est le nôtre.

L’équipe de la BDBR vous apportera ou recherchera toutes les informations utiles pour apporter une réponse solide à vos questions.

Port du masque et distanciation

  • L’ensemble des rendez-vous d’échanges documentaires sont maintenus. Les planning d’accueil sont complets jusqu’à fin 2020.
  • Article 27/décret 2020-860 : le port du masque est obligatoire pour toute personne de plus de 11 ans dans les ERP de type S, donc dans les bibliothèques territoriales (dont la BDBR).
  • Les masques vous sont idéalement fournis par les mairies (la BDBR ne fournit pas de masque).
  • Une vigilance est à apporter dans vos déplacements collectifs, la distanciation dans les véhicules n’étant pas possible. Ainsi, le nombre de personnes se déplaçant pour un échange est à limiter au maximum.

L’accueil du public (dont à la BDBR)

Sur le maintien de la distance d’un mètre entre deux personnes, rappel des textes : « Afin de ralentir la propagation du virus, les mesures d'hygiène définies en annexe 1 au présent décret et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d'au moins un mètre entre deux personnes, dites barrières, définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance. »

Cette question est prégnante dans les petits points-lecture et le plus souvent dans les espaces de prêts, et espaces jeunesse en particulier (seules dérogations possibles au port du masque : personnes en situation de handicap).

  • Il est déconseillé de venir à la BDBR accompagné d’enfants.
  • La sécurité des formations est fixée par un protocole spécifique, appliqué sans restriction aux formateurs et intervenants.
  • Les moments de convivialité sont préservés, avec la grande nuance que chacun amène son matériel (boissons, etc).

Nous insistons particulièrement sur le lavage régulier des mains ou l’usage tout aussi régulier, en l’absence de point d’eau, de gel hydroalcoolique. Lors des livraisons ou navette, merci de faciliter l’accès à un point d’eau pour le lavage des mains de nos collègues en charge des retraits ou livraison de documents.

Les accueils de groupes et les animations (dont à la BDBR)

L’article 3 du décret permet aux bibliothèques territoriales d’accueillir dans leurs locaux des groupes de plus de 10 personnes, sans déclaration préalable auprès du préfet, dans la mesure où les bibliothèques sont des établissements autorisés à recevoir du public en application de ce décret :

  • Au-delà de 10 personnes : « II. - Les organisateurs des rassemblements, réunions ou activités mentionnés au I mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes adressent au préfet de département sur le territoire duquel la manifestation doit avoir lieu, sans préjudice des autres formalités applicables, une déclaration contenant les mentions prévues à l'article L. 211-2 du code de la sécurité intérieure, en y précisant, en outre, les mesures qu'ils mettent en œuvre afin de garantir le respect des dispositions de l'article 1er du présent décret. »
  • Privilégier les accueils assis, en respectant 1 mètre entre les participants ou groupes familiaux. La capacité d’accueil différera ainsi d’une bibliothèque à l’autre. Sur des gradins, prévoir 1 assise sur 2.
  • Port du masque et lavage des mains avant et après l’événement.
  • Éviter les animations impliquant des déplacements, du type escape game ou speed dating par exemple
  • Pas de circulation des ouvrages pendant l’animation.
  • Aération des locaux.
  • Si les assises ont des accoudoirs, les nettoyer avant et après usage.
  • Une animation en extérieur (sur le parvis de la bibliothèque par exemple) rassemblant plus de 10 personnes est soumise à autorisation spéciale auprès de la préfecture via un formulaire spécifique.

Les spécificités des accueils de classes

Le protocole de l’Education nationale étant assez souple, il n’y a pas lieu de transformer la bibliothèque en bulle aseptisée.

  • Se rapprocher des écoles pour adapter leur propre protocole : si la distanciation d’un mètre n’est pas respectée dans la classe, il n’est pas nécessaire de la respecter dans la bibliothèque pour une même classe. Sinon, prévoir des petits groupes en fonction de l’espace d’accueil de la bibliothèque.
  • Se rapprocher de l’enseignant pour convenir de l’organisation : quelle zone de la bibliothèque est accessible, quels ouvrages peuvent ou pas être manipulés, etc. Cela peut faire l’objet d’un document écrit simple que vous remettez aux enseignants en amont de la visite.
  • Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans, et dangereux pour les élèves maternelles.
  • L’éducation nationale considère le groupe classe dans lequel des objets peuvent être échangés : des livres peuvent donc circuler entre élèves d’une même classe. Il convient de veiller à ce que ces livres aient suivis une quarantaine, ou aient été nettoyés en amont de l’accueil, et à la fin.
  • « L’accès aux jeux, aux bancs et espaces collectifs extérieurs est autorisé. La mise à disposition d’objets partagés au sein d’une même classe ou d’un même groupe constitué (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc.) est permise. »
  • Le lavage des mains est préférable à l’eau et au savon. Il faut éviter le gel hydro-alcoolique pour les plus jeunes, et en surveiller l’éventuel usage pour les classes élémentaires.

L’accueil des 0-3 ans

Le guide de l’accueil des 0-3 ans du Ministère des solidarités et de la santé stipule que  « les regroupements d’enfants dans les crèches familiales et en Relais d’Assistants Maternels sont possibles, de même que les activités rassemblant plusieurs assistants maternels organisées par des associations dans les lieux autorisés à accueillir du public. » L’accueil des assistantes maternelles et des enfants est donc possible à la bibliothèque.

  • La capacité d’accueil est à évaluer en fonction de la taille de la bibliothèque.
  • La recommandation pour les lieux dédiés à l’accueil des enfants est le nettoyage des locaux et du matériel.
  • L’évolution de la situation épidémique permet de revenir à l’organisation de routine du nettoyage, avec les produits habituels. Là encore, la bibliothèque n’a pas à être plus rigoureuse que les crèches. Il est ainsi recommandé de :
    • nettoyer au minimum une fois par jour les sols et grandes surfaces avec les produits habituels ;
    • nettoyer et désinfecter régulièrement les petites surfaces les plus fréquemment touchées par les enfants et les professionnels dans les salles et autres espaces communs, au minimum une fois par jour et davantage si elles sont visiblement souillées ;
    • maintenir une attention particulière à l’hygiène des toilettes (adultes et enfants) et des plans de change, avec un nettoyage désinfectant adéquat et fréquent, au minimum une fois par jour ;
    • nettoyer les objets (par exemple les jouets) utilisés par les professionnels ou les enfants régulièrement et au minimum toutes les 48 heures.
    • Le lavage des mains se fait au savon et à l’eau. Le gel est fortement déconseillé pour les jeunes enfants. Veillez à ce que les flacons de gel hydro-alcoolique mis à disposition des adultes ne restent pas à portée de main des enfants.
    • Si vous optez pour le nettoyage d’une sélection de livres mis à disposition des enfants, attention à utiliser a minima des produits compatibles avec la nourriture (produits courants, avec une mention food contact surface) .
    • Utilisation du matériel (tapis-lecture, kamishibaï, etc.) uniquement par les intervenants. Évitez de laisser des peluches ou poupées de chiffons dans les espaces d’accueil.

Mise en quarantaine des documents 

La BDBR  poursuit strictement la mise en quarantaine des documents (retours en volumes, retours navette, livraisons de nouveautés, ainsi que quarantaine de 3 jours à la sortie et au retour des supports d’animation).

Extrait des recommandations du Ministère (document complet à venir) : « Compte-tenu de la reprise de la circulation du virus sur de nombreux territoires, il est préconisé de maintenir la recommandation de quarantaine de 24h pour les papiers et cartons et de 72h pour les documents comportant des éléments plastiques, ou de désinfection (s’il n’y a pas de mise en quarantaine). En tout état de cause, les résultats d’études en cours sur la durée de vie et la charge virale de la COVID-19 sur les surfaces ne permettent pas de décider un assouplissement de ces durées. »

Bénévoles

Il est précisé pour les bénévoles qui ressentent une crainte à poursuivre leur engagement dans cette situation que leur éventuelle réticence et prudence est légitime. Ainsi, un dialogue interne aux équipes en lien avec la mairie peut et doit être mené, respectant le choix de chacun. La bibliothèque est un service public communal ou intercommunal, toute situation liée à l’exercice de l’engagement bénévole doit pouvoir être exprimé et pris en compte par les élus dans vos communes.


[Mise à jour du 14/08/2020]

Afin d'informer vos usagers du port obligatoire du masque dans votre bibliothèque, vous pouvez télécharger et imprimer l'affiche de Santé publique France ci-dessous ou tout en bas de cette page.

Télécharger l'affiche


[Mise à jour du 12/05/2020]

Le Ministère de la Culture a fait valider le dispositif de déconfinement. Nous disposons donc de recommandations officielles qui sont diffusées par les Préfectures auprès des communes.

Nous insistons sur le fait que les conditions de réouverture des bibliothèques, notamment la dimension de sécurisation sanitaire et les passages d’une phase à l’autre, relèvent de la décision des élus communaux ou intercommunaux et non des équipes, qui bien sûr, doivent être associées à la décision et idéalement la co-produire.

L'Association des Bibliothécaires Départementaux a travaillé sur un vademecum plus simple à exploiter par les bénévoles et salariés et plus facile à partager en équipes ou avec les élus.

Les documents sont à retrouver dans les liens à droite.


[Mise à jour du 10/05/2020]

Voici les premiers jalons de la reprise très progressive des activités et de la remise en service échelonnée de la BDBR, en lien avec les préconisations du vade-mecum des associations professionnelles ci-dessous et du plan de reprise du Département du Bas-Rhin, dans le cadre de l’annonce par le premier Ministre de la possibilité de réouverture des bibliothèques lundi 11 mai :

  • 25 mai : réouverture des réservations à l’exception des supports d’animation
  • 1er juin : déploiement de la nouvelle plate-forme numérique (ressources actuelles, accrues de sélections de ressources gratuites)
  • 1er juillet : tournées des navettes réactivées et adaptées au rythme d’ouverture des bibliothèques, packs prêts à l’emprunts > BDBR "sans contact" : choix de mise en quarantaine des navettes en retours pendant dix jours dans des locaux dédiés des quatre sites de la BDBR
  • 1er septembre : accueils en salle sur la base des rendez-vous déjà programmés, pas de possibilité de report de rendez-vous ; en cas de rendez-vous unique dans l’année n’ayant pu avoir lieu pour cause de confinement, les bibliothèques impactées seront prioritaires pour un rendez-vous dès janvier

Les réservation de supports d’animation et les formations seront envisagées dans la limite de la situation sanitaire.


[Mise à jour du 30/04/2020]

La BDBR relaie les recommandations techniques pour une réouverture progressive et maîtrisée des bibliothèques territoriales établies par les associations professionnelles des bibliothèques.

L'enjeu est que professionnels et bénévoles relaient et s'appuient sur ce document pour un dialogue avec leurs élus. Le Département envisage de s'adresser aux collectivités afin de connaître leurs intentions et pouvoir accompagner ces étapes, progressivement et dans la maîtrise des règles sanitaires.

Communiqué interassociatif : recommandations pour un déconfinement progressif des bibliothèques territoriales

Les associations professionnelles des bibliothèques publient ce jour un document réalisé en concertation avec le Service du Livre et de la Lecture et l’Association Nationale des Conseillers pour le Livre et la Lecture, au service des bibliothécaires et des élu.es, énonçant des recommandations spécifiques pour organiser le déconfinement des bibliothèques. Le document est disponible dans son intégralité ci-dessous.

Pour ce qui est des recommandations sanitaires générales, il conviendra de s’en remettre aux consignes et validations de l’État. Une sollicitation des autorités sanitaires et des services compétents de l’État est en cours à ce sujet.

Les recommandations ci-dessous rassemblent, à titre indicatif, une sélection de sources : fiches métiers du Ministère du travail et avis du Haut Conseil pour la Santé Publique du 24 avril 2020. Elles peuvent donc évoluer.

Convaincues de l’utilité sociale, culturelle, éducative des bibliothèques, les associations proposent des recommandations permettant une réouverture progressive, sereine et maîtrisée des équipements, tant pour la population que pour les personnels. Il s’agit donc de tenir compte du contexte sanitaire, et de prendre les précautions adaptées. Les bibliothèques ne sont utiles socialement et émancipatrices que si la confiance est au rendez-vous, dans les conditions sanitaires et techniques les plus sécurisées possibles.

C’est pourquoi les associations :

  • déconseillent une réouverture des locaux des bibliothèques aux publics dès le 11 mai, mais proposent un redéploiement progressif de leurs services ;
  • proposent un calendrier de déconfinement par phases, avec un retour à la normale échelonné, en fonction des territoires ;
  • sollicitent les services de l’État pour apporter tout éclaircissement, validation et préconisations pour la réouverture progressive des bibliothèques.

[Mise à jour du 24/04/2020]

Le Ministre de la Culture Franck Riester s'est exprimé ce vendredi 24 avril 2020 sur Twitter.

Si ce message ne contient pas d’annonce concrète à court terme, il indique clairement l’enjeu d’une réouverture méthodique, maîtrisée et progressive des bibliothèques publiques sur la base d’un travail en cours de toutes les associations professionnelles, et s’appuyant sur l’expertise technique de la Bibliothèque Nationale de France.

Que ce soient les équipes de la BDBR ou vous-même en tant que bénévole ou professionnel du réseau, nous avons toutes et tous hâte de renouer les liens à nos publics et pouvoir exercer nos missions de services publicsmais ce n’est pas pour tout de suite.

A fortiori dans une région particulièrement touchée par la pandémie qui reste très active, nous rappelons le cadre légal en cours :

  • les bibliothèques n’entrent pas dans les directives nationales autorisant un déplacement, les supports culturels n’étant pas des biens de première nécessité ;
  • le Labo de la BNF travaille sur la question de la potentielle activation d’une chaîne virale sur de nombreux supports (CD, DVD...) en l’absence de certitudes quant à la durée de vie du virus ;
  • les bibliothèques doivent rester fermées au moins jusqu’au 11 mai.

Une circulaire spécifique aux bibliothèques va être publiée par le Ministre, sans doute la semaine prochaine. Elle constituera un cadre de dialogue local. Cette circulaire pourrait induire un déconfinement des bibliothèques différent selon les régions (en réflexion). Le Président du Conseil départemental du Bas-Rhin Frédéric Bierry s’est exprimé hier en faveur d’un dé-confinement plus tardif pour l’Alsace.

Nous rappelons les nombreuses initiatives prises par la BDBR :

  • accessibilité étendue de contenus numériques
  • sélection de contenus diversifiés, accessibles par tous
  • maintien de la fonction de conseil et d’appui à distance
  • réflexion en cours concernant le festival Vos Oreilles Ont La Parole
  • rendez-vous Facebook Live

L’équipe de la BDBR reste à votre écoute et disponible pour répondre à toute question.


 

[Mise à jour du 15/04/2020]

Suite à l'intervention télévisée du Président Macron le lundi 13 avril 2020, la lutte contre l'épidémie de covid-19 implique une poursuite du confinement et la fermeture des bibliothèques jusqu'au 11 mai 2020. Nous vous tenons informés de la situation.

Décret n° 2020-423 du 14 avril 2020

Les établissements relevant des catégories mentionnées par le règlement pris en application de l'article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation figurant ci-après ne peuvent plus accueillir du public jusqu'au 11 mai 2020 :

  • au titre de la catégorie L : Salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple sauf pour les salles d'audience des juridictions ;
  • au titre de la catégorie M : Magasins de vente et Centres commerciaux, sauf pour leurs activités de livraison et de retraits de commandes ;
  • au titre de la catégorie N : Restaurants et débits de boissons, sauf pour leurs activités de livraison et de vente à emporter, le room service des restaurants et bars d'hôtels et la restauration collective sous contrat ;
  • au titre de la catégorie P : Salles de danse et salles de jeux ;
  • au titre de la catégorie S : Bibliothèques, centres de documentation ;
  • au titre de la catégorie T : Salles d'expositions ;
  • au titre de la catégorie X : Etablissements sportifs couverts ;
  • au titre de la catégorie Y : Musées ;
  • au titre de la catégorie CTS : Chapiteaux, tentes et structures ;
  • au titre de la catégorie PA : Etablissements de plein air ;
  • au titre de la catégorie R : Etablissements d'éveil, d'enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement, sauf ceux relevant des articles 9 et 10.

Toutes les bibliothèques sont donc fermées jusqu'au 11 mai 2020.


 

Communiqué du 13 mars 2020

Le Conseil Départemental du Bas-Rhin plaide pour la fermeture des bibliothèques publiques du territoire jusqu’à nouvel ordre, à commencer par les services de la BDBR, réduits à un service téléphonique minimum.

Cette décision porte sur :

  • l’annulation des accueils en salle, échanges documentaires, tournées navette à venir dans les 3 semaines
  • le report des formations et autres rencontres collectives, toujours dans ce délai, pour le moment.
  • la fermeture des relais de Villé et Sarre-Union.

Vos bibliothécaires référents restent disponibles par mail. Notre page Facebook et notre portail continueront à vous informer, ainsi qu’à titre personnel par mail ou téléphone en cas de besoin.

Notre standard sera ouvert dès lundi.

La fermeture des bibliothèques publiques nous semble une mesure adaptée à la situation, au vu des missions vers tous les publics, les enfants comme les plus fragiles et les usages séjourneurs (présence sur place de longue durée individuellement ou collectivement).

Il vise aussi à protéger les bénévoles, les équipes des bibliothèques de tout risque et de préserver ainsi au maximum la capacité de reprise du service public dans de bonnes conditions lors d’un retour à la normale.

La fermeture des bibliothèques n’a pas été annoncée par le Président Macron, néanmoins le Ministère de la culture et le Préfet ont été alertés par le Département du Bas-Rhin des conséquences de cette absence de col’annonce présidentielle. Il n’est donc pas exclu qu’une consigne puisse être adressée aux élus par le Minsigne dans nistère de la Culture.

Merci de votre compréhension.

En savoir plus :

[INFO covid]

 

Nous roulons, vous roulez,…

La Bibliothèque d’Alsace maintient la circulation des navettes de réservations et les échanges de documents selon le calendrier prévu.

Bibliothécaires bénévoles ou salariés, pour circuler jusqu’à votre site préféré de la Bibliothèque d’Alsace, munissez-vous d’une attestation de votre collectivité autorisant la circulation pour les activités liées à votre mission de service public : échanges documentaires, gestion des réservations, déplacements en librairie,… ET complétez l’attestation de déplacement dérogatoire 6h-19h sur  https://media.interieur.gouv.fr/attestation-deplacement-derogatoire-covid-19/ en cochant la case :

 

L’équipe de la Bibliothèque d’Alsace reste à votre disposition pour tout complément d’information.

Merci de nous prévenir dès que possible si votre équipe préfère annuler un échange prévu .

À consulter