CIE VERTICALE / Catriona Smith Morrison

SPECTACLE EV_Stabat_Mater_Furiosa_003.jpg
Catégorie(s) : Théâtre
Public(s) Cible(s) : Adolescents, Adultes, Tout public
Artiste local : oui
Adresse : Cie Verticale Maison des associations 1A place des Orphelins
Code postal : 67000
Ville : STRASBOURG
Téléphone : (0)7 60 01 92 35
Email : info@verticale-creation.com
Site internet : http://verticale-creation.com/

Présentation

la cie verticale et la cie sound track présentent stabat mater furiosa de Jean-Pierre Siméon éditions Les Solitaires Intempestifs Poème dramatique avec musique pour espaces insolites et lieux singuliers une version anglaise du spectacle, traduit par Michael West, est également disponible mise en scène Yves Lenoir comédienne Catriona Morrison création musicale, interprétation Patricia Dallio ...On ne quitte pas cette femmes, sa révolte, cinquante minute durant. Face à l’intolérable, on est saisis par ses tressaillements dont nous atteint la profondeur organique, alors qu’elle nous harangue juchée sur un bout d’échafaudage... Aude Brédy - l’Humanité Loin du « consensus mou » qui conforte la pensée unique dans la bienséance, le texte de Jean-Pierre Siméon est une invitation au voyage, à une balade musicale dont la partition est écrite avec une grande intelligence... Bruno Deslot - Théatrorama La pièce Jean-Pierre Siméon prévient : « Il ne peut y avoir d’équivoque : l’adresse est clairement aux spectateurs à qui la comédienne fait face. La dureté de l’invective ne peut être une objection : il y a là nulle injustice, chacun étant, un jour ou l’autre, par action, par pensée ou par omission, le Dieu de la Guerre ». Stabat Mater Furiosa est l’histoire d’une femme qui se tient debout et qui refuse de comprendre. Évoquant un passé encore parfumé des odeurs du basilic de son enfance, elle pousse un cri violent contre la guerre, contre l’homme de guerre. Non pas un cri qui comble le silence sur les ruines mais qui accuse le vide. Dans la teneur tragique des tentatives inutiles, elle fait encore pari sur la vie et affirme, dans un ultime chant d’espoir, une rémission possible.

Galerie photo

Partagez cet article