Ressources professionnelles

Recommandations pour un déconfinement progressif des bibliothèques territoriales

Bande portail déconfinement - Recommandations des associations interprofessionnelles pour le déconfinement

La BDBR relaie les recommandations techniques pour une réouverture progressive et maîtrisée des bibliothèques territoriales établies par les associations professionnelles des bibliothèques.

[Mise à jour 12/05/2020]

Le Ministère de la Culture a fait valider le dispositif de déconfinement. Nous disposons donc de recommandations officielles qui sont diffusées par les Préfectures auprès des communes.

Nous insistons sur le fait que les conditions de réouverture des bibliothèques, notamment la dimension de sécurisation sanitaire et les passages d’une phase à l’autre, relèvent de la décision des élus communaux ou intercommunaux et non des équipes, qui bien sûr, doivent être associées à la décision et idéalement la co-produire.

L'Association des Bibliothécaires Départementaux a travaillé sur un vademecum plus simple à exploiter par les bénévoles et salariés et plus facile à partager en équipes ou avec les élus.

Les documents sont à retrouver dans les liens à droite.

[Mise à jour 10/05/2020]

Voici les premiers jalons de la reprise très progressive des activités et de la remise en service échelonnée de la BDBR, en lien avec les préconisations du vade-mecum des associations professionnelles ci-dessous et du plan de reprise du Département du Bas-Rhin, dans le cadre de l’annonce par le premier Ministre de la possibilité de réouverture des bibliothèques lundi 11 mai :

  • 25 mai : réouverture des réservations à l’exception des supports d’animation
  • 1er juin : déploiement de la nouvelle plate-forme numérique (ressources actuelles, accrues de sélections de ressources gratuites)
  • 1er juillet : tournées des navettes réactivées et adaptées au rythme d’ouverture des bibliothèques, packs prêts à l’emprunts > BDBR "sans contact" : choix de mise en quarantaine des navettes en retours pendant dix jours dans des locaux dédiés des quatre sites de la BDBR
  • 1er septembre : accueils en salle sur la base des rendez-vous déjà programmés, pas de possibilité de report de rendez-vous ; en cas de rendez-vous unique dans l’année n’ayant pu avoir lieu pour cause de confinement, les bibliothèques impactées seront prioritaires pour un rendez-vous dès janvier

Les réservation de supports d’animation et les formations seront envisagées dans la limite de la situation sanitaire.

[Article original du 30/04/2020]

L'enjeu est que professionnels et bénévoles relaient et s'appuient sur ce document pour un dialogue avec leurs élus. Le Département envisage de s'adresser aux collectivités afin de connaître leurs intentions et pouvoir accompagner ces étapes, progressivement et dans la maîtrise des règles sanitaires.

Communiqué interassociatif : recommandations pour un déconfinement progressif des bibliothèques territoriales

Les associations professionnelles des bibliothèques publient ce jour un document réalisé en concertation avec le Service du Livre et de la Lecture et l’Association Nationale des Conseillers pour le Livre et la Lecture, au service des bibliothécaires et des élu.es, énonçant des recommandations spécifiques pour organiser le déconfinement des bibliothèques. Le document est disponible dans son intégralité ci-dessous.

Pour ce qui est des recommandations sanitaires générales, il conviendra de s’en remettre aux consignes et validations de l’État. Une sollicitation des autorités sanitaires et des services compétents de l’État est en cours à ce sujet.

Les recommandations ci-dessous rassemblent, à titre indicatif, une sélection de sources : fiches métiers du Ministère du travail et avis du Haut Conseil pour la Santé Publique du 24 avril 2020. Elles peuvent donc évoluer.

Convaincues de l’utilité sociale, culturelle, éducative des bibliothèques, les associations proposent des recommandations permettant une réouverture progressive, sereine et maîtrisée des équipements, tant pour la population que pour les personnels. Il s’agit donc de tenir compte du contexte sanitaire, et de prendre les précautions adaptées. Les bibliothèques ne sont utiles socialement et émancipatrices que si la confiance est au rendez-vous, dans les conditions sanitaires et techniques les plus sécurisées possibles.

C’est pourquoi les associations :

  • déconseillent une réouverture des locaux des bibliothèques aux publics dès le 11 mai, mais proposent un redéploiement progressif de leurs services ;
  • proposent un calendrier de déconfinement par phases, avec un retour à la normale échelonné, en fonction des territoires ;
  • sollicitent les services de l’État pour apporter tout éclaircissement, validation et préconisations pour la réouverture progressive des bibliothèques.

À consulter

Partagez cet article